La peur

On dit qu’avant d’entrer dans la mer,
une rivière tremble de peur.
Elle regarde en arrière le chemin
qu’elle a parcouru, depuis les sommets,
les montagnes, la longue route sinueuse
qui traverse des forêts et des villages,
et voit devant elle un océan si vaste
qu’y pénétrer ne parait rien d’autre
que devoir disparaître à jamais.
Mais il n’y a pas d’autre moyen.
La rivière ne peut pas revenir en arrière.
Personne ne peut revenir en arrière.
Revenir en arrière est impossible dans l’existence.
La rivière a besoin de prendre le risque
et d’entrer dans l’océan.
Ce n’est qu’en entrant dans l’océan
que la peur disparaîtra,
parce que c’est alors seulement
que la rivière saura qu’il ne s’agit pas
de disparaître dans l’océan,
mais de devenir océan.

EXTRAIT DU « PROPHÈTE » DE KHALIL GIBRAN

www.livresenmarches.com

Livres en marches, c’est une occasion unique. Des livres par centaines à 1, 2, 3 €… Chaque année aux Marches en Savoie, c’est un vrai bonheur. Le dernier week-end du mois de novembre.

Le succès de la bourse aux livres va croissant. En 2017, ce sont 57 051 livres qui ont été proposés, 3243 acheteurs pour 41 424 livres vendus, au prix moyen de 1,68€. Ce sont 46 livres à la minute qui ont trouvé preneur entre le samedi 12 heures et le dimanche 18 heures !

www.livresenmarches.com